Décorum

« L’idée avait pris forme presque un an avant. Neuf mois pour aboutir, en fait. Milo nous avait réunis, avec quelques amis dans le parc du château de Vizille, le 21 juillet 2008, un lundi.  »

Extrait de: BORIS GEISER. « LA DOUCE TORPEUR. » – Chapitre 30.

« Il n’en aurait pas fallu beaucoup plus pour qu’un chapeau pointu se dessine au-dessus de la tête de l’accusé et rappelle le terrible tableau de Francisco Goya, « Escena de Inquisición ». »

Extrait de: BORIS GEISER. « LA DOUCE TORPEUR. » – Chapitre 21.

« Tard dans la nuit, depuis sa chambre d’hôtel Torapa analysait les données de navigation du Distant Ship. Entre Chypre et la Sicile, le Distant Ship cabotait à des allures de six à douze nœuds …»

Extrait de: BORIS GEISER. « LA DOUCE TORPEUR. » – Chapitre 17.

Les voitures et motos de Torapa

“… On ira avec l’Aston Martin. La verte. Tu la connais, tu l’as même conduite lorsque nous sommes allées à Paris en octobre dernier.

Extrait de :  LA DOUCE TORPEUR – Chapitre 28.

.. taquinée jalousement lorsqu’elle avait débarqué en Ford AC Cobra à un pique-nique…“

Extrait de :  LA DOUCE TORPEUR – Chapitre 15.

…Torapa était arrivée un peu en avance à bord de sa plus discrète auto, une Peugeot 403 break familiale de couleur beige, bordeaux “

Extrait de : LA DOUCE TORPEUR – Chapitre 11.

Les deux portières s’élevèrent en silence vers le ciel. Mouvement majestueux d’ailes de grues du Japon entamant une chorégraphie d’accouplement. 

Extrait de : LA DOUCE TORPEUR – Chapitre 17.

…Se défouler sur sa vieille Husqvarna 390 WR ne pourrait que lui faire beaucoup de bien.“

Extrait de : LA DOUCE TORPEUR – Chapitre 28.

… À la moindre ligne droite offerte en sortie de virage, elle ouvrait la poignée en grand. La MV Agusta répondait par un hennissement d’Italienne endiablée. “

Extrait de : LA DOUCE TORPEUR – Chapitre 5.

Autres engins du récit

…lorsqu’un son aigu de sirène Citroën en décélération précéda une Diane orange criard lustré.“

La Diane du lieutenant Bernik – LA DOUCE TORPEUR – Chapitre 11.

… Olivier Carvallo rondement lové dans le fauteuil de sa Jaguar Mark VIII de 1958 verte – et pas n’importe quel vert, un British Racing Green – … “

La Jaguar de Carvallo – LA DOUCE TORPEUR – Chapitre 6.

…Il triturait ses nombreuses bagues à tête de mort et guettait d’un œil attentif sa Porsche rouge de collection qu’il avait mal stationnée près du Musée Jean Gabin. 

La Porsche de Maillet et la WW de Uta Winkler  – LA DOUCE TORPEUR – Chapitre 22.

La Shishiga se pencha violemment à droite puis à gauche vers le coteau.“

Le GAZ 66 – shishiga, en Russie -LA DOUCE TORPEUR – Chapitre 32.

Mais il avait cru percevoir un bruit anormal, sur le côté gauche au niveau de la roue de sa KTM 125 EXC…

La KTM de Bip – LA DOUCE TORPEUR – Chapitre 28.

…La Lada Niva hors d’âge de couleur incertaine avait grimpé la côte raide au-dessus de Claix en périphérie de Grenoble“

La Lada Niva de Henri  – LA DOUCE TORPEUR – Chapitre 7.

Vous êtes dans le plus gros avion du monde. C’est l’Antonov 225, le seul exemplaire construit ! “

Mriya, l’Antovov 225 – LA DOUCE TORPEUR – Chapitre 32.

… où l’attendait le Distant Ship, un Imoca 60, voilier suréquipé un peu grand, avec tout ce qu’il fallait pour traverser la Méditerranée sans escale.“

Imoca 60 – Le Distant Ship  – LA DOUCE TORPEUR – Chapitre 32.

… Ce n’est pas tout ! Vous savez quoi ? Les feuilles de tabac sont travaillées pendant 4 ans, puis amalgamées, elles reposent ensuite trois mois dans des anciens tonneaux venus d’Espagne …“

Cigarettes Russes de luxe  – LA DOUCE TORPEUR – Chapitre 2.

Les chiens du récit

… Entre la maison et le baraquement, Grom l’énorme Berger du Caucase était attaché…“

Grom, le berger du Caucase, chien de Nikolaï – LA DOUCE TORPEUR – Chapitre 32.

… C’était tout au moins l’avis de Loustic : lorsqu’on n’a pas de flair, on s’équipe d’un GPS. 

Loustic, le chien de Dardeche – LA DOUCE TORPEUR – Chapitre 35.

Quelques lieux du récit

…La Lada Niva hors d’âge de couleur incertaine avait grimpé la côte raide au-dessus de Claix en périphérie de Grenoble“

Au-dessus de Claix, chez Milo  – LA DOUCE TORPEUR – Chapitre 7.

… Milo nous avait réunis, avec quelques amis dans le parc du château de Vizille, le 21 juillet 2008, un lundi.

Parc du château de Vizille – LA DOUCE TORPEUR – Chapitre 30.

… Henri, Torapa et Milo s’étaient offert une petite balade en montant au lac Achard, derrière Chamrousse.“

Lac Achard  – LA DOUCE TORPEUR – Chapitre 38.

… Elena et Svetlana conduisirent leur ami Milo à son hôtel dans le centre de Voronej. La neige n’était pas fondue partout.“

Voronej, Russie – LA DOUCE TORPEUR – Chapitre 26.

… Serguey eut l’idée d’envoyer Milo dès le lendemain matin dans le petit village Malaya Gribanovka à deux cents kilomètres à l’est de Voronej 

Village de Malaya Gribanovka, Russie – LA DOUCE TORPEUR – Chapitre 32.

… Cependant, il se prêta de bonne grâce aux coutumes locales et la journée se termina par de nouvelles festivités dans le village…“

Fête au village de   – LA DOUCE TORPEUR – Chapitre 32.

« La chaîne de Belledonne s’était plongée dans la nuit, ne formant plus qu’une découpe noire sur le fond du ciel bleu nuit métallique. Le léger crépitement du diamant tournant sur la fin du vinyle frottait dans les enceintes depuis plusieurs minutes.»

Extrait de:  LA DOUCE TORPEUR – chapitre 23.

« Dardeche qui gardait un excellent souvenir de ce séjour, contrairement à ses habitudes, s’était répandu en anecdotes et description de ce voyage dans l’île de Noirmoutier.  »

Extrait de: LA DOUCE TORPEUR – chapitre 36.

error: Content is protected !!