Pourquoi ce livre ?

L’intrigue, le suspense, l’humour, les drames, l’action, la découverte de lieux et de personnages rassemblent ici les ingrédients du plaisir. Celui de l’auteur sûrement. Ce plaisir que nous recherchons tous avec légitimité. Le plaisir de l’instant présent. L’instant présent, sans cesse taquiné par la quête de sens.

Derrière le rideau romanesque de La douce torpeur” se glissent quelques idées qui ont motivé ce livre.

La douce torpeur évoque une sorte d’état de soumission ou de lassitude dans lequel se trouvent beaucoup d’entre nous, dans leur entreprise, dans leur travail. Un travail qu’on aime, souvent. Pourtant, les incompréhensions, les insatisfactions s’accumulent face à ce qui  apparaît comme des incohérences, comme un manque de respect de valeurs qu’on juge importantes, jusqu’au sentiment d’injustice. Là où on aimerait mettre du sens dans ce qu’on fait au quotidien, on nous conduit vers l’absurde. Pourquoi ? Souvent pour la même raison.

C’est en tout cas ce que ressentent les acteurs de ce livre. Et un jour … un concours de circonstances les amène à sortir de cette douce torpeur. Etrangement, un consensus, plutôt paisible, se créé, s’étend et finit par ramener du sens dans la vie de chacun. La valeur des hommes, les valeurs de chacun gagnent sur l’individualisme.

Une utopie ? Seul l’avenir nous le dira. Quoiqu’il en soit, ce livre en prend le chemin.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Content is protected